vendredi 14 novembre 2014

Robe d'inspiration Joan Miro

Aujourd'hui pas de récap de la semaine, car dimanche se clôt un concours (art cousu, sur thread and needles) auquel j'ai voulu participé, et qui m'a beaucoup inspiré (et qui m'inspire encore). Et je tient à vous montrer çà dés maintenant.

Depuis longtemps, j'avais en tête de me confectionner cette robe, du magazine Fait Main de décembre 2013. Mais ne voulant pas gâcher mon joli tissu, il me fallait une toile. Et puis est arrivé, le concours Art cousu ! 
« Et si je faisait une toile portable ! Après tout la toile est aussi indispensable à la couturière qu'au peintre ! »

J'ai d'ailleurs bien fait de faire une toile car j'ai été obligé de reprendre les devants du haut de la robe. Ma poitrine n'a semble-t-il pas des mensurations standards.

Lorsque j'ai commencé à réfléchir à ce projet, un artiste revenait toujours : Miro. J'aime beaucoup la simplicité relativement complexe de ses tableaux. J'ai choisi « la poétesse» que je trouve très poétique (le titre m'a peut-être influencé..). Cette œuvre fait partie de la série des constellations (série que j'aime beaucoup), aux formes simples et au couleurs pures.
J'ai donc repris les petites étoiles noires que j'ai brodé au niveau du corsage et en bas de la robe. Et j'ai réalisé des appliqués avec des chutes de tissu. La ligne noire qui traverse les appliqués, n'est autre qu'un brin de laine lui-même appliqué. 



Et comme je suis une fan de récup, et que j'aime à montrer que la récup peut être portable au quotidien. J'ai réalisé cette robe dans un drap de coton blanc (d'assez bonne qualité je trouve), provenant d'une housse de couette, que la maman de mon amie image in air, (qui a fait les jolies photos!!!merci merci!!! sans toi çà n'aurait pas été du tout pareil!!!) m'a donné. Et bonne surprise ce tissu ne se froisse quasiment pas ! Et se lave et se repasse facilement ! Par contre le tissu étant un peu transparent, j'ai doublé entièrement la robe.

Je suis particulièrement fière de cette réalisation, c'est bien la première fois que ma fermeture invisible est invisible.

A bientôt!
Je vous laisse avec cette citation:

« Un tableau doit être comme des étincelles. Il faut qu'il éblouisse comme la beauté d'une femme ou d'un poème.
Il faut qu'il ait un rayonnement, qu'il soit comme ces pierres dont les bergers pyrénéens se servent pour allumer leur pipe...
[...] L'art peut mourir, ce qui compte c'est qu'il ait répandu des germes sur la terre. »
                                 Joan Miró  ( "Je travaille comme un jardinier")

6 commentaires:

  1. c'est vraiment une chance d'avoir pu se faire offrir ces photos qui rendent vraiment hommage à ta robe ! elle est superbe (et je ne dis pas que je ne la copierai pas un jour ... si tu m'y autorises !)

    RépondreSupprimer
  2. Ta robe est une pure merveille, un ravissement pour les yeux!!!

    RépondreSupprimer
  3. Oui, très jolie cette robe. Comme tout ce que tu fais d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve enfin le temps de t'écrire que ta robe est superbe!!! J'adore Miro et je retrouve tout à fait son esprit dans ta robe!!! Bravo!!!

    RépondreSupprimer
  5. Très jolie robe, j'aime beaucoup ! Le blanc sublimé par tous les jolis détails qui rappellent parfaitement Miro, cette robe te va bien :)
    Et en plus, cerise sur le gâteau, on a le plaisir de voir ton beau sourire !

    RépondreSupprimer
  6. Ah je reviens ici pour te féliciter pour ce premier prix largement mérité. Ça m'a bien fait plaisir de voir que ta création avait été retenue.
    ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots!