jeudi 5 février 2015

Ne lui fait pas espérer de thèse...

...Elle ne sait pas écrire.

          Voilà ce que j'ai entendu à mon sujet, malgré moi (et eux), pendant mon stage de recherche (début 2012), lors d'un clash entre 2 scientifiques. J'étais à Chiprana en Espagne,à plus de 1000 km de chez moi, ma fille avait 2 ans et était loin de moi. Je n’étais pas bien à la base pour diverse raison. Mais là, il y a eu comme une coupure, ma motivation s'est coupée net, et ma confiance en moi (déjà pas bien conséquente) presque envolée.Ce fut la goute d'eau qui a fait déborder le lac hypersalé...J'ai eu envie de les laisser là, eux et leurs tapis microbiens aux doux relents d’œufs pourris. Mais je suis restée...Bon faut dire que j'étais un petit peu loin de chez moi, ne parlant pas espagnol, et avec un anglais parlé approximatif....J'ai serré les dents et fait le minimum requis pour obtenir mon diplôme et garder la face...J'ai ainsi eu mon Master avec mention AB. Je ne sais pas écrire, mais apriori les profs ont remarqué que je savais un minimum penser!

           Ce diplôme, je ne suis toujours pas aller le chercher...pour diverse raison...procrastination...pas envie de raconter ce que je suis devenu (femme au foyer avec un bac+5 çà ne fait pas rêver, on pense même qu'il y a un problème...)...bref pas envie.

Pourquoi je vous raconte cela maintenant?

Parce que!

          Parce que la goutte a encore fait déborder le lac (ou plutôt le fleuve ici). Une remarque anodine qui ne l'est jamais pour moi. J'ai eu le malheur de faire remarquer à une personne sur un site que ses photos n'étaient pas dans le bon sens. Elle m'a renvoyé, agacée, mes fautes à chaque ligne dans la tête. La fois de trop.
         
Oui! je ne sais pas écrire!
          Mon orthographe peut parfois piquer les yeux! Dans notre société c'est honteux de ne pas savoir écrire! Bien pire que de ne pas savoir compter! Si vous ne savez pas écrire, vous êtes nul, ignorant, inculte, bête, des jem'enfoutistes... Si vous ne savez pas compter, ce n'est pas trop grave. Non, mais la blague! Vous aimeriez avoir un médecin ou une infirmière qui sait bien écrire, mais qui ne sais pas compter les doigts de sa main? Pas bien pratique pour administrer un traitement au bon dosage! ça fait même plutôt peur et pourtant il y en a! Avant mon Master en géoscience j'ai fait une année d'école infirmière, certaines qui sont maintenant diplômées ne savais pas faire un produit en croix...Moi ça me fait peur! je n'ai pas envie qu'elle dose ma perf si un jour je suis hospitalisée!

        Mais pourquoi y a t-il de plus en plus de nul en orthographe?? Les gens sont-ils de plus en plus bêtes? des fainéants? Est-ce leur faute? La faute de l'éducation nationale? Est-ce un problème médicale? Y a t-il une épidémie de dyslexie ou de dysorthographie? Je n'ai pas la réponse! et Je ne veux faire le procès de personnes.

          Pour ce qui me concerne, j'ai essayé beaucoup de chose, J'ai repris mon vieux Bescherelle. J'ai acheté un livre pour les nuls auquel je me réfère souvent. Je me sert des correcteurs. Quand j'ai un doute je cherche aussi l'orthographe/conjugaison d'un mot sur internet. Je passe des heures à me relire! C'est long et fatiguant. Malgré ces efforts, et malgré mes progrès depuis ce terrain en Espagne. Il reste des fautes, surement trop! Je ne les vois pas. Parfois je les remarques 2 mois plus tard (je relie régulièrement mes articles, pas par vanité, mais pour effacer les coquilles) Quand je remarque des fautes complètements cons (après un laps de temps souvent long) je me claque (sérieusement), ce sont toujours des fautes tellement bêtes! Mais que je ne vois pas, même en me posant des questions. Il y a parfois des mots à l'orthographe simple qui me paraissent bizarre et que je complexifie,ou alors le même mot peut être écrit de 2 façons différentes (une des deux est parfois la bonne). Parfois je met des S quand il n'en faut pas, et je ne les mets pas quand il en faut...

          Parfois, on me signale les fautes sans jamais vraiment m'aider. La plupart du temps on ne me dit rien. Certains s'en vont car ça pique trop les yeux! Sans doute une des raisons du peu de fréquentation et de commentaire ici. Ou alors je ne suis pas à la mode, ça peut arriver et ce n'est pas grave, je n'aime pas les moutons de toute façon. Ceux qui viennent ici sont les meilleurs ;-)

          Je pense avoir trouver la cause à ce souci. Il y a pas mal de temps, deux personnes qui ne se connaissent pas m'ont soumis l'idée que je pourrais être dyslexique, l'une était alors étudiante en orthophonie, l'autre un scientifique en géoscience. Je me suis renseignée sur ça. Je pense que je serais plutôt dysorthographique, pas mal de symptômes correspondent, même le coté héréditaire. J'aimerais trouver une solution pour nous aider, mais je n'en ai pas.
          Ce qui m'énerve le plus, c'est l'intolérance des gens face à ce problème. Pour une société qui se dit ouverte, ça me fait un peu mal aux fesses (bon en même temps çà fait un moment que je suis assise sur ce fauteuil de bureau à essayer d'écrire quelques choses de compréhensible!)

          Pour finir, des thèses on m'en a proposer quand même (3 en tout) sans que je ne demande rien. Mais la recherche, ne me faisait plus envie, pour diverse raison découverte ou redécouverte en stage. Et puis je ne me voyais pas enquiller avec une thèse.Ces 2 années de master ont été éprouvantes, je ne conseille pas de tomber enceinte pendant ses études (du moins en géologie). Je n'ai pas assez profité de ma fille pendant ce temps. C'est peut-être pour ça que je souhaite m’occuper de ma fille en priorité maintenant.
          Et puis, vous l'aurez remarqué, grâce aux blogs, je n'ai pas, pour autant, arrêté d'écrire ou d'essayer de m'améliorer, et je ne compte pas m'arrêter (toutes mes excuses aux coincés du français!). Ce n'est pas par ce qu'on ne sait pas, qu'on ne peut pas! (et çà vaut pour plein de domaine). Et qui sait peut-être qu'un jour j'écrirais un livre (eh oh je vous vois rigoler!). Après tout çà ne coute rien de rêver. En tout cas, si ça arrive je me ferrais un plaisir d'envoyer un ouvrage à une certaine personne...

Aller j’arrête ce pavé (dans le lac salé). Merci pour ceux qui ont lu!



Séléné

11 commentaires:

  1. Je ne commente en général pas beaucoup les blogs mais promis, je viendrai plus souvent t'écrire des petits mots, d'une parce que j'adore ton blog, tes créations et ta créativité et de deux, car tu me laisses, toi, beaucoup de commentaires et que j'apprécie ça !
    Pour l'orthographe, il me semble qu'on en avait déjà parlé. Personnellement, je trouve que tu as fait énormément de progrès depuis que je te lis. Avec toi de toute manière, je ne m'arrête jamais à l'orthographe. Tu ne dis que des choses sensées et plus que l'orthographe, j'aime l'intelligence ! :D
    Et moi, tu vois, je suis nulle, vraiment très nulle en maths et autres sciences. ^^
    Mais si jamais tu as besoin d'aide pour une relecture ou quoi que ce soit, n'hésite pas !
    Plein de bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  2. Ah tu ne peux pas savoir comme je ris en lisant ton article... tu ne le sais peut-être pas mais je suis instit... et des erreurs d'orthographe tu en trouveras aussi chez moi ;)!!! Je n'ai pas les difficultés que tu évoques mais à force d'en lire toute la journée dans les cahiers, je commence à les imprimer...et certaines restent même si, comme toi, j'enlève les coquilles après plusieurs relectures.
    Après en toute honnêteté, bien sûr que je vois celles que tu écris mais cela ne change rien au plaisir de te lire.
    Les "dys" (-lexies, -orthographies, -calculies, -praxies...), effectivement il y en a de plus en plus. Un meilleur dépistage? Je n'en sais rien... mais tu n'es pas la première à me parler du regard intolérant de la société... surtout dans des formes légères non handicapantes (comprendre que tu peux lire et écrire).

    D'autre part, je trouve juste ça hallucinant que tu te sentes le besoin de justifier de tes choix ici. Quand bien même tu n'aurais pas fait d'études, cela ne change rien à ce que tu es ou à la valeur de ce que tu partages. Laisse les gens avec leurs jugements, leurs projections, tu es la seule à savoir ce qui est bon pour toi.
    Des gens bêtes comme leurs pieds avec un bac+12 il y en a plein tout comme des gens brillants qui n'ont pas fait d'études. ;p

    RépondreSupprimer
  3. ce texte est très touchant ... je l'avoue, en mon for intérieur, moi qui ai la chance de ne pas avoir de pb avec l'écriture, je suis parfois agacée de lire des erreurs ... mais surtout lorsque cela me semble aller avec une approche négligente des choses ! ce que je veux dire, c'est que certains POURRAIENT ne pas faire d'erreurs s'ils prenaient le temps de relire, et c'est à ceux-là que j'en "veux" de se contenter d'un crachat de texte sous prétexte que leurs photos chiadées ou leur idée top tendance fera passer la pilule ... mais je sais tout à fait passer outre l'écriture si ce que je lis est intéressant, et révèle une personne exigeante avec elle-même et faisant de son mieux ...

    je ne suis juste pas tout à fait d'accord avec un point (et j'espère que cela pourrait te rassurer, au fond ?!) : je ne suis pas sûre du tout qu'une orthographe défaillante soit un critère d'exclusion aujourd'hui ... quand je vois comment mes collègues passent outre à longueur de temps face aux erreurs et s'intéressent avant tout au fond (ça ne veut pas dire qu'ils n'essayent pas d'enseigner à écrire correctement ! mais ils n'en font pas une maladie non plus), je crois que vraiment chacun peut avoir sa place, tant qu'il fait de son mieux et est conscient de ses difficultés (on en a tous, pour des choses différentes) et demande de l'aide ...
    NB : je parle de mes collègues enseignants -et pas de moi- car en tant que prof de langue, je ne suis finalement pas beaucoup confrontée aux problèmes du français ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une précision : dans ma première phrase je dis "agacée de lire des erreurs" ... cela ne s'applique nullement à ton blog particulier ! je parle réellement en général !!

      Supprimer
  4. Moi aussi, je fais pleins de coquilles, j'en ai vu une seule dans ton texte, on les voit toujours plus chez les autres. Ton article me donne envie de la corriger... J'en suis désolée. Excuse moi, de rajouter un goutte d'eau dans la rivière. "ça" est remplaçable par cela dont il est la contraction, hors tu as mis l'adverbe çà à la place qui ne s'utilise que dans l'expression "çà et là"...
    Et moi, personnellement, je trouve que tu as une très belle plume, et j'aime beaucoup venir dans ton univers. En espérant, ne pas t'avoir démoralisée avec ma petite explication, elle est plus là pour t'aider si c'est possible à connaître la différence entre ça et çà... Moi, j'ai un gros problème pour retenir les règles d'orthographe des doubles consonnes ^^ Mission impossible, heureusement, l'ami dictionnaire est là pour m'aider ;)
    biz

    RépondreSupprimer
  5. Belle plume madame! J'ai assisté il y'a peu à une conférence, je te laisse le lien ci-dessous:
    http://www.amazon.fr/La-Revanche-nuls-en-orthographe/dp/2702143415
    Passionnante, cette femme peut redonner confiance rien qu'à la lecture de son bouquin!

    RépondreSupprimer
  6. Je voudrais juste dire que Bac+5, Bac+13 ou pas de BAc, ça ne change rien. C'est TA vie et TU décides ce que tu veux en faire! Femme au foyer c'est quand même du boulot! ;)

    Plein de courage!

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  7. Je crois que le monde est fou et qu'on supporte décidément de moins en moins ceux qui ne rentrent pas dans la norme du moment. Profite de ta fille! Il n'y a pas de niveau d'études pour donner du temps à ceux qu'on aime. J'ai un doctorat et je travaille à mon compte avec mes enfants qui crient derrière moi et beaucoup de personnes avec qui je bossais auparavant qui me plaignent de m'être enfermée dans cette vie avec mes enfants alors que je ne suis jamais plus heureuse que quand je suis avec eux.
    En quoi avoir réussi des études devrait nous priver de certains choix??
    Quant à l'orthographe... Personne n'est parfait. Je pense vraiment qu'on fait tous des fautes. Tu en fais peut être plus que la moyenne mais elles ne gênent à aucun moment la compréhension de tes textes très bien écrits. C'est le principal. Ne te laisse pas peiner par des imbéciles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci sincèrement pour ton message. Oui le monde est fou, mais heureusement il y a aussi des gens qui passe outre cette norme et c'est tant mieux.
      et je te le redis je suis méga fan de ta Zélie petit chaperon rouge!

      Supprimer
  8. Bonjour Séléné,
    Je suis plus que touchée par ton billet car comme toi j'ai un bac+5 et je suis plus que fâchée avec l'orthographe. C'est simple je ne vois pas les fautes et rien ne m'énerve plus que les gens qui expliquent que c'est une question de concentration et de relecture.
    Petite, le corps enseignant expliquait à mes parents qu'il fallait que je lise plus sauf que moi les livres j'adorais ça et que j'en lisais quasiment 5 par semaines... Passionnée par le fond je ne retenais pas la forme. Aujourd'hui c'est mon mari qui relit les billets de mon blogs. Il reste certainement des coquilles mais c'est pas de la mauvaise volonté.
    Profite de ta vie de mère au foyer car c'est vraiment un métier à part entière.
    Bises
    Lilysews

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi on m'a dit que lire plus m'aiderais! je lis beaucoup pourtant çà ne m'a jamais aidée.
      merci sincèrement par ce gentil commentaire.
      bises

      Supprimer

Merci pour vos petits mots!