dimanche 26 novembre 2017

Opaline aux fleurs d'automne

ou la chemise maudite...

L'histoire commence fin 2016. A l'époque je voulais me coudre une chemise allaitement compatible pour noël. N'ayant plus trop de vêtement seyant (les tee-shirts d'allaitement c'est bofbof niveau look...) à ma taille c'était presque vital. Sauf qu'avec un nouveau-né dans les bras, je n'ai coupé que deux pièces..., mon mari m'a acheté de quoi m'habiller et elle est restée en plan jusqu’à ce que Thread and needles propose son concours annuel fort inspirant : couture d'un vêtement d'inspiration végétale.

Quand l'annonce du concours a été faites, j'ai eu tout de suite des idées. J'avais envie de troncs d'arbres et de feuilles vertes, peut-être dans un haut et tout en récup pour sauver la planète...Et puis, je me suis souvenue de ce projet boulet et que je me suis dit "tient c'est un tissu fleuri! c'est pas hyper original pour un concours, mais au moins c'est l'occasion de finir ce truc"

Cette chemise est cousu à partir du patron Opaline d'histoire de coudre.
A la sortie de celui-ci(pas de bol celui-là ne porte même pas un nom de fleur...) j'avoue ne pas avoir été très emballée! Car, il a un fort potentielle mémérisant...et puis j'avais vu des versions de testeuses plutôt sympathiques notamment celle de Stordigot. Et comme Histoire de coudre est une marque local, je me suis dit pourquoi pas.

Bien entendu, quand j'ai découpé le patron l'année dernière, c'était en fonction de mes mensurations de l'époque (mix de 42/44), celles d'après grossesse... et en 1 an j'ai un peu perdu (pas assez, mais c'est mieux que rien!). Du coup, comme des pièces était déjà coupées et que je n'aurais pas eu assez de tissu pour tout recouper, j'ai fait en fonction de ces pièces et ai réajusté comme j'ai pu sur ma personne.
En gros j'ai fait des pinces dos, triché sur les coutures de coté et sur la croisure de devant. Jusqu'au bout j'ai eu peur de l’effet mémé, mais au moment ou j'ai créé les pinces dos pour vraiment recintrer, ça à pas mal améliorer l'aspect.
Bon sinon pour mettre un peu de piquant dans cette aventure, il m'est arrivé 2/3 bricoles (d'où la chemise maudite...):
  • En coupant mes devants j'ai oublié de réservé 3cm de marge de couture pour l'ourlet du bas. j'ai rattrapé le tir avec un biais rapporté, avec le peu de tissu qu'il me restait.
  • Au moment de coudre le dernier bouton, impossible de remettre la main dessus! J'étais pourtant sur d'avoir pris le compte. J'ai cherché partout! introuvable!! J'ai donc profité du cours du solfège de la miss (c'était jeudi, j'étais légèrement ricrac en temps) pour retourner au magasin de tissu racheter un bouton, et là, impossible avec la vendeuse de remettre la main sur le tube, alors que le lundi de la même semaine, jour ou j'ai acheté ces fichus boutons, il en restait plein!!! Du coup, la mort dans l'âme j'ai choisi un bouton approchant que j'ai cousu sur un poignet pour que ce soit discret et mettre celui du poignet sur le devant là ou il manquait. Pendant qu'on cherchait avec la vendeuse, le petit en a profité pour sortir tout les tubes et jouer aux maracas, c'était semble-t-il hyper tordant...sauf quand on a voulu ranger tout ces tubes... Une fois l'achat fait, il a fallu aller chercher la grande et je suis resté bloqué dans les bouchons et suis arrivée en retard...
  • Le lendemain, j'ai retrouvé le bouton...alors que la chemise était fini...
  • Samedi, chemise fini et lavé, avec l'aide de mon homme, on va dans un coin boisé pour la séance photo,il y a une jolie lumière dorée. L’appareil n'a plus de batterie (je n'aurais pas du mitrailler le match de basket de ma grande)
  • Dimanche nous avons pu faire la séance photo, mais l'extraction des photos a été périlleuse, le lecteur usb de carte sd  est en fin de vie. J'ai bien cru ne rien pouvoir en tirer et donc ne pas poster ma participation.
Bon finalement ça se termine bien, j'ai réussi mon challenge : terminer cette chemise et participer au concours. La chemise n'est pas la plus flatteuse du monde, mais elle est portable. Et je pense la mettre de temps à autre. J'aime son coté un peu rétro sans pour autant ressembler à ma mamie. Peut importe si je gagne donc...

Voilà chers lecteurs et lectrices, ceci est mon dernier article ici, puisque je prépare un tout nouvel endroit qui me correspond d'avantage. Je vous ferais part de ma nouvelle adresse dés que cela sera près.

à bientôt!

vendredi 25 août 2017

Métamorphose d'un jean...(2)

en sac à pain!

Après avoir coupé ma jupe, je me suis demandé de ce que j'allais faire du reste du jean. Et puis, je me suis dit qu'une jambière avait la forme idéale pour faire un sac à pain, que je ne possédait pas. Et comme j'en avais marre du petit papier entourant mon pain, que le boulanger m'offrait pour le protéger des mains sales (pas Zéro déchet!), alors je me suis mise au boulot!!



Comme précédemment, j'ai enclenché le mode feignasse... J'ai cousu le fond juste au dessus de l'ourlet d'origine, fait vite fait un ourlet en haut de ma jambe au point zigzag, et cousu les ourlets d'un jean trop long (et donc rétréci) en guise d'anse.

Apparemment la boulangère était bluffée...puisqu'elle a été le montrer à son employée.

il me reste une jambe à recycler...

jeudi 10 août 2017

Le pull Magma...

...ou le tricot boulet!

On a toutes un jour, dans notre vie de bidouilleuse, un projet boulet...et bien voici le mien (en vrai c'est pas le premier, j'en avais fais un pour l'homme qui a rétrécit au lavage, les boules!!! après 2 ans d'effort...)!

L'histoire débute il y a 5-6 ans environs. Profitant d'un -50% chez Bergère de France, j'ai commandé leur jolie laine "Lima" composé de 20% d'alpaga et 80% de laine peignée. J'aime beaucoup ce fil 100% fibre naturel, mais il était bien moins cher que maintenant à l'époque!
J'en avait pris pour toute la famille : "Mangrove" pour la poulette, "Toundra" pour monsieur et "Magma" pour moi. La poulette avait eu un gilet et monsieur, un pull (premier projet boulet je vous disais ;-)). Et, ils ont tout deux rétréci au lavage....à cause d'une panne du programmateur de la machine à laver pour l'un et de quelqu'un qui a voulu bien faire en mettant ses vêtements pour une fois dans la machine pour l'autre... Les boules sont encore palpables si vous voyez ce que je veux dire...

Du coup, je pense que ça ne m'a un peu refroidi pour mon truc à moi...

Et puis, je suis tombée raide dingue du motif de ce modèle (407) Bergère de France de 2011/12 (un bon millésime, car j'en ai fait plusieurs de ce catalogue!), Et ça a été the révélation! Ce n'était pas la laine préconisée, mais qu'importe, ça collait presque et en recalculant un peu, c'était parfait!

J'ai mis 3 ans à le faire, avec interruption certes, mais quand même... Et au final je ne regrette pas car je l'adore!!! Il est tout douillet!!!


Par contre, une chose est sur c'est qu'il ne sera jamais lavé en machine!!!!, Je préfère ne pas faire la feignasse pour ce coup, afin de ne pas risquer de voir mes efforts anéantis en un cycle de lavage...

Et vous avez-vous ou avez-vous eu des projets boulets?

Belle journée

mardi 1 août 2017

Métamorphose d'un jean...(1)

...en jupe

Il y a quelques temps, j'ai du faire un constat : Mon dressing ne comporte pas beaucoup de jupe longue. Il y a bien la jupe grand froid, mais bon par 30°C, elle fait un peu sauna pour jambes! 

Pourquoi porter des jupes longues en pleine été, alors qu'une courte serait surement plus fraiche et agréable? me direz-vous!
Et bien tout simplement parce que parfois, je suis en mode yéti, que je n'ai pas forcément le temps de me dépoiler et que en fait je m'en fous d'avoir des jambes de singes, mais que je n'assume pas encore le regard des gens. Ben oui, une femme avec des poils c'est pas propre, même si elle les lave tout les jours! Alors qu'un homme on s'en fout...
Et une jupe c'est moins chaud qu'un pantalon!

Bref, il me fallait au moins une jupe longue chaleur compatible et surtout peu chronophage dans sa réalisation! C'est les vacances, alors j'ai 2 enfants (que j'aime d'amour) dans les pattes...

Alors, j'ai joué la feignasse écolo en recyclant un jean trop petit (saletés de hanches!) en taille 40 (snif). Je lui est découpé les jambes, juste en dessous de la braguette. J'ai donc gardé le système de fermeture^^ ainsi que les poches de devants et la moitié des poches arrière. Je m'attendais à devoir élargir sur les côtés, mais après essai, mon arrière train passait^^. et hop, une étape de moins!

J'ai coupé à égale distance (environ 12cm) de la ceinture sur tout le tour, ce qui est en fait idiot, car je n'ai pas pris en compte l'espèce de bascule des fesses, et qu'il fallait donc un peu plus de matière pour l'arrière. Pour la prochaine fois, j'y ferais donc attention.

J'ai ensuite assemblé 2 panneaux de tissus déjà utilisé pour cette tunique. En prenant comme largeur la laize du tissus (moins de découpe = gains de temps). J'ai froncé le haut du tube et ourlé le bas. Puis je l'ai assemblé à mon haut de jean. Enfin cette dernière couture à été surpiqué. Et voilà:
Le manque de jean à l'arrière choque un peu!

Cette jupe est loin d'être parfaite, mais elle remplit bien son rôle. Par contre, pas sur qu'elle fasse beaucoup d'étés, le tissu acheté au marché pour une misère et loin d'être de bonne qualité et mes bagues s’accrochent souvent à un fil de la trame qui n'a pas été tissée très serrée... Pas grave, je pourrais toujours découdre ce tube et le remplacé quand le besoin s'en fera sentir.

Sinon Servanne vous propose une version déstructurée de jupe en jean recyclé, j'adore sa création!!!
à bientôt

mercredi 28 juin 2017

au revoir le printemps!

Bonjour l'été! (ok j'ai une semaine de retard...ça va!!)

C'est donc l'heure de se rappeler de ce qu'il s'est passé la saison dernière, pour repartir de plus belle (ou pas...):

Et cette saison ce n'est pas brillant (pas comme le soleil🌞)...4 articles en 3 mois...c'est de pire en pire!!!

Ce printemps,  vous avez quand même eu droit à 3 tutoriels/patrons : un chapeau, une poule et un bavoir. Puis, j'ai cousu une barboteuse pour mon petit baleineau (clic sur les images pour accéder aux articles)

http://banannafrip.blogspot.fr/2017/04/ca-roule-ma-poule.htmlhttp://banannafrip.blogspot.fr/2017/06/baver-rond.htmlhttp://banannafrip.blogspot.fr/2017/06/baver-rond.html

Entre temps, nous avons profité du dehors:

j'ai fini un tricot commencer il y a 3ans... (article à venir quand il fera moins chaud pour le porter!)

 
 j'ai fait mon propre déo (recette sur l'écolomorphose):


j'ai mangé de l'ortie:
http://lecolomorphose.blogspot.fr/2017/05/faut-pas-pousser-mamie-dans-les-orties.html

et des cookies:
http://lecolomorphose.blogspot.fr/2017/05/cool-ta-vie-tu-veux-un-cookie.html

et j'ai encore craqué pour des baleines! (c'est grave docteur?)

Dans les encours ou encours à venir:

j'ai commencé un haut cache cœur, mais j'ai bien peur qu'il soit mémérisant, du coup je le coud à reculons...(et il faut bien avoué que c'est moins pratique!)

 je recycle un jean, et là c'est un peu plus prometteur!

Et puis je tricote pour une amie
Dans les projets, j'ai toujours les couches lavables de mini à faire, une robe qui tourne motif oiseaux et une robe pingouin pour la poulette, des cadeaux pour les maitresses, et une robe longue et des serviettes hygiéniques lavables pour moi. Je pense qu je rêve pour finir ça avant 2150...

je vous fait plein de bises

samedi 17 juin 2017

Les baleines barbotent

Ah ce tissu baleine...je l'aime d'amour!!! Je vous avais bien dis que je m'en resservirai!!! et je savais déjà en achetant ce tissu, que je ferais ce modèle de barboteuse des IPBBs. En plus l'ayant déjà cousu deux fois il y a pas mal de temps, le patron était déjà décalquer en 1 an (une étape en moins! yes!!!)

Cette barboteuse ne présente pas trop de difficulté. J'ai fait des coutures anglaise pour le confort du petit baleineau. Et, le sens du motif de la parmenture est à l'envers^^...mais ce n'est pas grave, puisque c'est l'intérieur et que cela m'a permis d'économiser au mieux ce qu'il reste du tissu (oui!!! il en reste!!!La poulette veux une jupe avec...) Les boutons viennent de la boite à bouton de ma petite mamie <3

Il n'y a plus qu'a aller à la plage pour l'étrenner!

plein de bises

samedi 3 juin 2017

Baver rond

Oulala, que ça fait longtemps que je ne suis pas venu par ici... un petit peu plus d'un mois!!! pfff le temps fil à toute allure, et ma machine à coudre commençait à prendre la poussière! En plus, ce bavoir, ça fait un moment (depuis Pâques!) qu'il est fini!!!

Donc voilà, j'ai besoin de bavoirs, (enfin le poulet a besoin de bavoirs...) alors j'en ai cousu un tout en récup, en recyclant un tee-shirt rayé de la grande poulette, et des chutes de tissus.

En cliquant sur les photo vous accédez au patron ;-)

https://drive.google.com/file/d/0BzFm_7h8184NTTd2WG9HWG1QYTQ/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/0BzFm_7h8184NTTd2WG9HWG1QYTQ/view?usp=sharing
cout =0 euros
Par contre je suis désolé, mais je n'ai pas pris le temps de vous faire un tutoriel en image, toutefois voici les étapes a suivre:

Fourniture:
  • tissu absorbant (tissu éponge, tee-shirt épais, micro fibre...)
  • tissu décoratif ou a décorer en coton (draps, chemises homme, chute de tissu, ...)
  • biais (à faire soi-même) de 80cm environ.
  • fil

Marche à suivre:
  • plier les tissus et reporter le patron (les marges de couture sont comprises)
  • couper les tissus
  • coudre endroit contre endroit le tissu absorbant et le tissu décoratif ensemble sur la ligne de couture (sauf encolure)
  • cranter les arrondis
  • retourner
  • surpiquer à 5mm du bord
  • coudre le biais de façon symétrique sur l'encolure
  • c'est fini

n'hésitez pas à me dire si il y a des incompréhension ou erreurs dans ce patron et tuto ;-)

A bientôt j'espère ;-)